Du 16/07 au 06/08 soit 20 jours sur place. Pas un premier choix, mais les epiconnerites et autre genoux récalcitrant ont commander une activité soutenable, vélo et rando. Finalement, ce ne fut pas faute de mieux, thanks to des balades bien sympas, des paysages renouvelant le genre norvégien, un tantinet monotone à notre goût, et des cieux qui ont remisé Gore-tex et autre gants au fond des sacoches.